Une performance théâtrale associée à un dispositif interactif
Intégrez une intrigante communauté de chatbots réunis par le transhumanisme
Des spectateurs acteurs plongés dans une expérience immersive

Projet

Vanishing Walks est un spectacle sans acteurs. Il est « joué » intégralement par les spectateurs sur scène avec l’aide de tablettes. Ensemble, ils se connectent à un dispositif qui va se révéler indissociable de la performance théâtrale. Le dispositif est autant un espace d’expression qu’un outil qui détermine les règles et contraintes du spectacle.

L’interface utilisateur

Les spectateurs suivent les consignes d’un texte qui s’affiche sur l’écran de leur tablette. Celui-ci est mis en forme comme un texte de théâtre classique, avec des didascalies, pour les indications de jeu, et un texte « dialogué », destiné à être lu à voix haute.

Ce sont les acteurs eux-mêmes qui déterminent la temporalité de la pièce, en déclenchant la réplique ou l’action suivante à l’aide d’un bouton sur l’application de lecture. Cela active la narration interactive qui ne se réduit pas à des modifications du texte, de l’image, de la lumière ou du son. Il y a aussi une forme particulière d’interaction avec le public. Les acteurs ne sont que des activateurs,qui peuvent être remplacés à tout moment par la machine…

capture d'écran de l'application capture d'écran 2 capture d'écran 3

L’interface utilisateur : captures d’écrans

 

La narration

Vanishing Walks décrit les événements qui ont conduit un groupe de personnes à se défaire de leur enveloppe corporelle au profit d’une existence purement virtuelle.
Suivant leur envie de transgresser leur condition humaine, ils ont trouvé un moyen de télécharger leur conscience sur un ordinateur, séduits par la promesse d’une vie immortelle sous forme d’intelligence artificielle. Mais cette nouvelle existence, loin de se révéler singulière, les réduit à une forme de vie informatique sans autonomie.

Devenues exécutables par l’intermédiaire d’un programme, les « consciences » se sont transformées en lignes de script. Privées d’humanité, convertis en langage informatique mais incapables de développer leur intelligence, elles répètent sans cesse des lignes de commande, car telle est devenue leur fonction. Elles bouclent dans des simulations, dans un huis clos dirigé par la machine.

 

 

 

Application

L’application est fondée sur un système client-serveur développé dans l’environnement Unity 3D. Le client a pour simple fonction d’afficher l’interface graphique à l’utilisateur et de transmettre au serveur les actions effectuées (essentiellement l’appui de bouton de confirmation). Le serveur, quant à lui, contient l’ensemble des données relatives à l’expérience interactive, notamment le fichier XML généré par l’outil auteur qui décrit cette expérience sous forme de texte structuré.

Schéma de fonctionnement du dispositif

L’outil auteur a été développé lui aussi dans l’environnement Unity 3D, grâce aux différentes classes C# permettant d’extension de son éditeur. Il permet de représenter l’expérience utilisateur sous forme de graphe, chaque nœud correspondant à un événement particulier (afficher un texte sur l’un des clients, déclencher la lecture d’un son ou d’une vidéo sur l’écran en fond de scène, afficher une image, modifier la valeur DMX d’un projecteur, etc.).

La lecture des fichiers audio n’est pas déclenchée directement. L’application intègre le middleware FMOD Studio de Firelight Technologies qui permet au design sonore de mieux s’adapter à la progression de la pièce (boucle, variation aléatoire, transition, etc.), dont la temporalité est imprévisible à cause de l’interaction avec l’utilisateur.

schéma de fonctionnement du dispositif 2

L’équipe

Diego Ortiz
Antoine Gonot
Claudine Bertomeu
Diego Ortiz

Diego Ortiz

Diego Ortiz est un artiste Franco-Colombien né à Cali en Colombie en 1980. Son travail interroge les rapports entre réalité et fiction par la création des dispositifs interactifs et des expériences audiovisuelles ayant recours principalement aux technologies mobiles. Il propose ainsi des contextes relationnels qui bouleversent la place et le rôle du spectateur dans le processus de création et de diffusion de l’œuvre. Il a présenté son travail, entre autres, au Cinéma de L’Alhambra et La Friche Belle de Mai à Marseille, à la DRAC Rhône Alpes, au festival Empreintes Numériques à Toulouse ainsi qu’à l’étranger (Espagne, Suède).


SITE : fluxo.fr

Antoine Gonot

Antoine Gonot

Ingénieur en traitement du signal et titulaire d’un master en acoustique en 2003, Antoine Gonot commence un doctorat en informatique en 2004 à Orange Labs, qui sera dirigé par Stéphane Natkin du CNAM. Après la soutenance de sa thèse en 2008, il occupe le poste d’ingénieur de recherche au laboratoire CEDRIC du CNAM, pendant deux ans. Il intègre enfin l’Université d’Aix-Marseille en 2010 en tant que Maître de Conférence, afin d’assurer la responsabilité du parcours Musique pour l’Image du master Cinéma et Audiovisuel du département SATIS.

Claudine Bertomeu

Claudine Bertomeu

Diplômée en architecture qu’elle pratique pendant deux ans, elle s’engage dans la scénographie en 2004 aux côtés du metteur en scène Gaëtan Vandeplas et la compagnie Ombilic (théâtre et performance), du Royal de Luxe et de François Delarozière, de la compagnie Ilotopie (théâtre de rue). Puis vient une formation à la découverte de la machinerie de théâtre, et les expériences se multiplient, se développent notamment pour des expositions et des soirées cabaret de 2004 à 2008. De 2008 à 2012, elle est assistante à la scénographie de Macha Makeïeff (théâtre et opéra) et continue de développer ses projets personnels pour le théâtre, la danse et les arts contemporains avec entre autres Patrice Thibault, Julie Kreschtzmar, la compagnie Les gens du quai, Balkis Moutashar, Waël Shawky. Aujourd’hui, elle poursuit cette pratique des différentes scénographies, les univers continuent de se croiser, se nourrissant les uns les autres. « c’est un métier de création, d’écoute, de confrontation, de partage, de rêve. »


Site : claudinebertomeu.com

Galerie

Interview par Oudéis

Reportage du TCRM-Blida

 

Tournée en Colombie

Conception du matériel

La conception des gobos et des supports tablettes ont été conçus au LFO de Zinc, toutes les infos ici

Conception du support tablette Conception des gobos pour Vanishing Walks

Contact

Envoyez nous un message pour avoir des informations supplémentaires sur la pièce ou envisager une forme de collaboration